ICART Alumni : Chargé des publics, Musée d'Art Moderne Paris

Kévin LE SQUER, Chargé des publics et des événements culturels au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Alumni ICART - Promotion 2015

› Retrouvez l'intégralité du témoignage en cliquant ici

Bonjour, je suis Kévin Le Squer, Chargé des publics et d'événements culturels au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.

Tout un volet de mes missions va consister au développement des publics au musée, donc connaître le public type qui vient au musée mais aussi, par le biais d'échanges, faire venir de nouveaux publics plus jeunes ou qui ne viennent pas spontanément au Musée.

Je travaille aussi sur les événements culturels donc de la régie de la proposition d'artistes qui viennent agrémenter les expositions : chorégraphes, danseurs, musiciens, ... Je suis aussi en soutien de la cellule médiation culturelle sur différents publics comme les adolescents ou les étudiants par le biais du projet "Regards" par exemple. J'aide le service à la construction d'une charte et d'éléments de communication sur des livrets ou autres supports. 

A la fin de ma seconde année de classe préparatoire lors d'un forum étudiant, j'ai découvert le stand de l'école des métiers de la culture et marché de l'art ICART. Je me suis intéressé à la brochure car je souhaitais travailler dans la culture sans définir l'orientation que je voulais. J'ai passé le concours et j'ai ensuite intégré l'ICART. 

Par son côté pluridisciplinaire, l'ICART m'a permis de réellement m'orienter, de faire le choix de travailler plutôt dans des institutions et autour de l'art contemporain tout en me formant sur plein d'autres sujets. Pour moi, le premier point fort de l'ICART c'est de travailler dans une classe avec des gens qui ont des passions et des envies différentes, qui travaillent aussi bien dans la musique, le design, la mode ... et qui vont venir prolonger notre passion pour la culture. Le deuxième point fort sont les périodes de stage qui sont assez importantes et qui nous permettent d'intégrer le milieu professionnel plus facilement.

Un conseil que je pourrai donner aux étudiants en formation médiation culturelle, c'est de rester passionnés. On est sur des métiers qui sont des métiers de passion et malgré les désillusions que l'on peut rencontrer, rester passionné c'est se donner les moyens d'arriver à son but et ses ambitions. 

 

 

Téléchargez une documentation


Merci de sélectionner un campus.