Documentation ICART Documentation Contacter ICART Nous Rencontrer Candidater ICART Candidater

Les étudiants de l'école de médiation culturelle ICART dans le JT de France 3 !

Dans le cadre d'un appel à projets lancé par le Louvre-Lens, les étudiants de notre école de management culturel ont conçu et réalisé un parcours de médiation culturelle parmi les oeuvres de l'exposition "Les Louvre de Pablo Picasso". Un beau challenge pour eux et une belle preuve de confiance de la part du Louvre-Lens ! Découvrez en images le témoignage de nos étudiants.

 

Chaque année, le Louvre-Lens offre carte blanche aux étudiants de la région le temps d’un week-end, pour laisser libre cours à leur créativité. C'est naturellement que les étudiants de l'ICART Lille, en formation médiation culturelle, ont proposé leurs projets.

La problématique cette année était "Des jeunes et des Louvre : inspirations". Tous les participants étaient invités à réfléchir sur l’influence actuelle du musée, sur la création et les modes de vie, tout en proposant leur problématique personnelle.

Sélectionnés en décembre dernier, les icartiens ont eu un mois pour concevoir et mettre en place leurs idées.

> Découvrez le programme mis en place par nos étudiants :

Médiation culturelle en salle sur les oeuvres ci-dessous :

  • Famille de paysans d’après Le Nain
    Angle abordé : Le corps comme support des sentiments
  • Baigneuseet Footballeur (comme Degas)
    Angle abordé : La liberté du corps en mouvement
  • Déjeuner sur l’herbe d’après Manet
    Angle abordé : La perception du corps de la femme
  • Napoléon franchissant les Alpes
    Angle abordé : Le corps comme support des sentiments
  • Jeune femme ailée/Femme en course
    Angle abordé : La liberté du corps en mouvement
  • Suzanne au bain
    Angle abordé : La perception du corps de la femme

Performances dansées :

  • « Corps à l’œuvre » par Zoé Chiffoleau (Université de Lille) avec sa compagnie (Dés)accords
    Explication : « Corps à l’œuvre » est une performance qui s’intéresse à ce que le lieu muséal, les visiteurs et les œuvres peuvent faire naître comme mouvements chez les danseurs. Les perceptions sont toutes autres que celle présentes dans un théâtre ou dans un studio de danse ; elles sont aussi plus spontanées. A travers ce que les danseurs reçoivent comme informations autour d’eux, le mouvement se crée. 

  •  « Un instant » par Alexia Delamonica (Université de Lille)
    Explication : « Entre l’inspiration d’une mélodie cachée, une réflexion sur la déstructuration du corps et le mouvement improvisé dans un espace défini, le corps s’adaptera à l’environnement et aux énergies présentes pour un court instant. Une proposition dansée in-situ en corrélation avec l’exposition Picasso au Louvre. »

Encore bravo à Sara, Lucie, Clara, Zélie, Olivia et Romain pour la mise en place de ces ateliers et animations au sein du Musée du Louvre-Lens !

En savoir plus sur l'école de management artistique  

 

Téléchargez une documentation


Merci de sélectionner un campus.