Organiser des festivals grâce au MBA Spécialisé Ingénierie Culturelle & Management de l’ICART Bordeaux

Alexia a rejoint le Master Ingénierie Culturelle & Management de l'ICART Bordeaux après un Master 1 en Droit pour pouvoir se professionnaliser. Elle nous parle de cette dernière année d'études.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Alexia, j'ai 22 ans. Je suis née et j'ai grandi à Bordeaux, ce qui m'a permis de découvrir la richesse culturelle de la ville et son évolution. Passionnée par l'art et la culture depuis petite, c'est un milieu qui m'a toujours beaucoup attirée professionnellement. Je suis très curieuse et aime mener de front plusieurs projets, à titre professionnel comme personnel.

Quel a été votre parcours avant d’intégrer notre école de médiation culturelle ?

Avant d'intégrer l'ICART, j'ai étudié le Droit pendant 4 ans, à l'Université Bordeaux Montesquieu. Ce qui m'a permis d'obtenir un Master 1 en Droit de la Propriété Intellectuelle.

Pourquoi avoir choisi de faire un Master Ingénierie Culturelle à l’ICART Bordeaux ?

Pendant mon année de Master 1 à la fac, j'ai ressenti un besoin de professionnalisation. Je me suis renseignée sur les écoles bordelaises qui proposaient des formations aux métiers de la culture et j'ai découvert l'ICART. J'ai tout de suite senti que le cursus proposé par l'ICART Bordeaux me correspondait. Il apportait expérience professionnelle, mais aussi un regard neuf sur le milieu culturel et les métiers de cet univers. Pour résumer c'est surtout l'envie d'acquérir un regard professionnel et interne sur les différents métiers du milieu culturel : comment monter un spectacle, comment une ville peut s'investir dans la proposition culturelle etc.

Qu’est-ce qui était primordial pour vous dans cette formation médiation culturelle ?

Pour moi, le plus important était vraiment l'aspect professionnalisant. Après 4 années à l'université, j'avais besoin de me confronter au monde professionnel.

Quels atouts majeurs retenez-vous de ce Master Ingénierie Culturelle ?

L'ICART m'a énormément apporté au niveau professionnel, j'ai découvert le montage de projet, ses challenges et la satisfaction du produit final. J'ai appris à travailler en équipe, ce que je n'avais jamais fait à la fac. C'est une formation qui rend les étudiants polyvalents. Elle apporte de grandes connaissances dans le milieu culturel, quelle que soit la filière (musique, spectacle vivant, politique culturelle). Cette formation permet également de travailler dans des filières plus larges telles que la communication ou la production événementielle (hors milieu culturel pur).

Vous allez bientôt entamer votre stage de fin d'études, où avez-vous décidé de le faire et quelles seront vos missions ?

Dans le cadre de mon Master Ingénierie Culturelle, j'effectue mon stage dans deux associations qui organisent des festival. Pour la première partie de mon stage je serai chargée de la production, d'une partie de la programmation, des partenariats à établir et déjà existants, et de la communication (community management et visuels). Pour la seconde partie je serais également chargée de la communication sur le festival, de superviser l'ensemble de l'avancée de l'organisation.

 

Téléchargez une documentation


Merci de sélectionner un campus.