Documentation ICARTDocumentation Nous rencontrer ICARTNous Rencontrer Candidater ICARTCandidater

Témoignages de nos étudiants en stage chez le média culturel Artistik Rezo

Apolline, Anastasia, Loïck et Jade, étudiants à l'ICART, école de médiation culturelle, réalisent tous les quatre leur stage en télétravail chez Artistik Rezo, partenaire depuis de nombreuses années de l'école. Ils ont été amenés à réaliser de nombreux articles sur différentes thématiques telles que l'art, le spectacle, le cinéma et la musique.

Depuis l'annonce du confinement, nos étudiants ont dû adapter leurs missions face à la situation et rebondir afin de créer du contenu pour le site internet d'Artistik Rezo.

Leurs missions, l'organisation avec l'équipe, le choix des articles ... Apolline, Anastasia, Loïck et Jade nous expliquent :

Quelles sont vos missions au sein d’artistik Rezo ? 

Anastasia - Étudiante en Spécialisation Marché International de l’Art à l’ICART Paris : Je suis chargée d'interviewer des personnalités qui couvrent le monde de la culture. A l’issue d’une interview, je dois retranscrire les propos recueillis de l’intervenant, puis rédiger un article qui vient synthétiser et retranscrire le plus fidèlement les propos de l’artiste. Cela permet d’offrir de la visibilité à des artistes, ou de tout simplement les faire découvrir. Nous pouvons également choisir de faire des critiques de films, de livres… ou d'apporter des faits d’actualités du monde qui nous entoure.

Comment est-ce que vous vous organisez avec votre équipe ?

Apolline - Étudiante en 1e année à l'ICART Paris : Avec le confinement, on est tous en télétravail. Le premier jour j’ai rencontré virtuellement ma maitre de stage, Vanessa Humphries. Je n’avais jamais fait d’articles auparavant, donc elle m’a formé, tant pour la rédaction que pour Wordpress. Et depuis, je suis autonome, si j’ai besoin je lui envoie un mail ou un sms. Pour le reste de l’équipe, on a un document Google pour savoir quels sujets sont en cours.

Jade- Étudiante en Spécialisation Ingénierie Culturelle & Management à l'ICART Lyon  :

Sur un tableau partagé, je fais part de mes idées de personnes à interroger et, une fois validées par ma tutrice, je programme les entretiens. En choisissant moi-même les artistes à contacter, selon mes affinités, je suis très autonome dans mes missions. J'informe régulièrement ma tutrice de l'avancée de mes démarches et plus précisément, lorsque mes contenus sont prêts à être relus. Ensuite, c'est elle qui publie les articles. Le fonctionnement est assez fluide !

Comment choisissez-vous le sujet des articles ?

Loïck - Étudiant en 1e année à l'ICART Bordeaux : Dès le début du stage, j’ai décidé de profiter du caractère professionnel que l’interview et le média nous fournissent afin de contacter de nouvelles personnes et de ne pas me restreindre à mon réseau existant. Je me suis donc consacré à contacter des professionnels du monde de la musique, que je connais bien, et notamment du rap, que ce soit des producteurs, des personnalités médiatiques, des emcees. Cette carte « interview » m’a permis d’échanger avec des gens dont j’admire le travail et de développer un peu plus mon réseau.

Apolline : C’est ce qui est génial avec Artistik Rezo, j’ai (quasi) carte blanche, tant que mon sujet traite de l’art en général. J’ai juste à demander à ma maitre de stage ce qu’elle en pense, si c’est pertinent, et je me lance ! Pour l’instant j’ai pu réaliser des ITW avec des artistes que j’aime, comme Camille Witt, Enchantée Julia ou encore Ph Trigano. Ce qui m'intéresse le plus c'est de réaliser des rencontres, donc je me focalise plus sur les interviews. Avec le confinement c'est plus facile d'approcher les artistes, ça permet d'échanger sur pleins de sujets avec eux, c'est super intéressant ! C’est encore plus motivant de partager nos coups de coeur, j’en suis super fière ! On apporte toutes nos idées, nos références et nos goûts, pour moi c’est la richesse de ce média.

Un conseil pour s'organiser et travailler à la maison ?

Jade  : Même si c'est difficile en confinement, je pense que c'est important de créer sa bulle de travail, pour distinguer les moments de détente, pour soi et ceux consacrés au stage. Je trouve qu'il y a, en cette période, une sur-valorisation de la productivité.

 

> Découvrez les articles d'Apolline, Anastasia, Loïck et Jade :

Rencontre avec l'illustratrice Camille Witt et son journal de confinement

👉 Je découvre
🖋 Apolline Erneste

The Atomik Nation : "Musicallement et graphiquement, la rue est notre plus grosse influence

👉 Je découvre
🖋 Anastasia Le Goff

Saminem : "À partir de là, l'aventure a commencé"

👉 Je découvre
🖋 Loïck Piovesan

Agrume, peintre et narrateur d'histoires éphémères

👉 Je découvre
🖋 Jade Vigreux

DÉCOUVRIR NOS PROGRAMMES

 

 

 

Téléchargez une documentation


Merci de sélectionner un campus.