Juliette, en Master Ingénierie Culturelle, réalise son stage dans l'événementiel culturel à l'Atelier des Lumières

Juliette a rejoint notre école de médiation culturelle pour réaliser un Master Ingénierie Culturelle. Pour ce premier stage au sein de notre école ICART, elle a choisi de gagner en expérience dans le domaine de l'événementiel culturel au sein de l'Atelier des Lumières.

Quand avez-vous intégré l’ICART ?

J’ai intégré l’ICART cette année pour ma première année de Master Ingénierie Culturelle & Management, après une licence en sciences sociales à l’université de Lille.

Qu’est-ce qui était essentiel pour vous lorsque vous vous êtes lancée dans des études de management culturel ?

Personnellement, il fallait que je sois sûre que c’était bien la voie que je voulais prendre. C’était malgré tout un grand engagement pour moi de passer du public au privé.

Vous avez eu la chance de multiplier les expériences. Comment l’ICART a pu vous accompagner dans vos choix ou vous ouvrir des opportunités inespérées ?

A la fac, je suis allée chercher mon expérience dans des jobs étudiants : j’ai eu la chance de pouvoir travailler deux ans au théâtre Sébastopol de Lille et un an au Palais des Beaux-Arts de Lille également. L’Atelier des Lumières est ma toute première expérience en tant que stagiaire. Lors de ma recherche de stage, l’ICART m’a aidée dans la présentation de mon CV et de la lettre de motivation. La réputation de l’école a pu jouer, mais j’ai trouvé par moi-même ce stage au pôle Événements et Réceptions.

Pouvez-vous nous parler de votre stage réalisé dans le cadre de votre Master Ingénierie Culturelle ?

L’Atelier des Lumières est le premier centre d’art numérique immersif à Paris et propose également des privatisations en soirée ainsi que des visites privilèges pour les entreprises. Je réponds donc aux demandes de privatisation du lieu, fais les devis pour les entreprises, accompagne ma tutrice aux rendez-vous clients pour la visite du lieu et j’aide à l’organisation de l’événement. La nouvelle saison 2019 ayant commencé récemment, j’ai également eu des missions concernant la mise en page du nouveau catalogue de produits boutique à proposer lors des privatisations, la mise à jour de la base de données, la traduction (en anglais) de la grille tarifaire, l’élaboration de la plaquette de présentation des privatisations, de la liste des prestataires référencés, des fiches techniques, etc.

Quelles compétences avez-vous développées grâce à cette expérience ?

Je ne fais qu’apprendre depuis mon premier jour, et il me reste encore cinq mois ! Cette expérience à l’Atelier des Lumières me permet vraiment d’observer et de comprendre comment fonctionne ce type de structure, tant du point de vue de l’organisation d’événement, des démarches à entreprendre, que du point de vue commercial.

 

Téléchargez une documentation


Merci de sélectionner un campus.