Etude commissaire priseur - Ecole d'art et de culture ICART
S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > formation médiation culturelle > Etude commissaire priseur

Etude de commissaire-priseur : faites le bon choix

Faire des études de commissaire-priseur n’est pas de tout repos et demande à l’étudiant un réel engagement. Ainsi, quelles études faut-il suivre ? Quelles sont les étapes ?

Faire des études de commissaire-priseur

Afin de devenir commissaire-priseur l’étudiant doit disposer de deux diplômes bien distincts : l’un en droit et l’autre en arts appliqués, arts plastiques ou histoire de l’art. Idéalement une formation totale d’un niveau Master 2 est recommandée afin d’acquérir une culture générale solide et être préparé au mieux à l’examen d’accès au stage de commissaire-priseur (stage de 2 ans indispensable pour pratiquer le métier). Certaines écoles privées spécialisées dans les métiers du marché de l’art offrent un cursus d’études idéal, pour les étudiants désireux de devenir commissaire-priseur, comme l’ICART et son MBA Marché International de l’Art.

Etude de commissaire-priseur : pourquoi intégrer l'ICART

A l’ICART vous obtiendrez des savoir-faire indispensables au métier de commissaire-priseur comme la capacité d’expertiser un objet d’art ou meuble (reconnaître son style, son époque, les possibles signatures d’artistes…), évaluer son prix, réaliser un inventaire… grâce à de nombreux ateliers et projets tutorés qui proposent par exemple, l’organisation de ventes aux enchères, pour une mise en situation.

Quels débouchés suite à des études de commissaire-priseur ?

Une fois le stage de deux ans terminé, l’aspirant commissaire-priseur peut enfin exercer son métier en s’occupant de la vente volontaire d’objets fournis par les particuliers ou les entreprises. Il exerce alors au sein de salles ou d’hôtels des ventes. Pour diriger les ventes judiciaires (c’est-à-dire la vente d’objets recueillis lors de liquidations, de faillites ou de saisies judiciaires) il faut devenir officiel ministériel en passant un autre examen : le certificat d’aptitudes judiciaires.

Comment devenir médiateur culturel - Master management de la culture - Formation communication culturelle

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :