S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'icart > AU COEUR DE L’INSTITUT DU MONDE ARABE

AU COEUR DE L’INSTITUT DU MONDE ARABE

Julia et Louise sont en troisième année de l'Icart, passionnées par les relations interculturelles, elles ont choisi de faire leur stage à l'Institut du Monde Arabe (LIMA), à Paris. Chargées de missions plus intéressantes les unes que les autres, elles nous racontent.

> Pourquoi avoir choisi de faire votre stage à LIMA ?

 

Julia : Très intéressée par les interactions et les coopérations interculturelles, j’ai envoyé une candidature spontanée à la direction des actions culturelles de l’Institut du Monde Arabe. J’ai obtenu un entretien fin septembre avec le directeur. Il m’a informé qu’il cherchait un autre stagiaire et j’en ai parlé à Louise qui, elle aussi, est passionnée par les relations interculturelles.

> Quelles missions vous sont confiées ?

Louise : Au sein de la Direction des Actions Culturelles de l’IMA, je gère le label « Musicales » de l’IMA créé il y a 20 ans (de l’administratif, à la production, en passant par la diffusion).

Julia : Quant à moi, je suis chargée de la production des spectacles, et je mets en place la programmation musique et danse de la saison 2013/2014. Dès que le temps nous le permet, nous aidons le service communication. En ce moment, nous menons une action avec l’équipe de médiation numérique qui consiste à faire des captations et créer des teasers promotionnels.

L’avantage que nous avons à travailler dans un institut culturel de cette envergure, est la diversité de nos activités et de nos rencontres, toutes enrichissantes et instructives. Nous avons, par exemple, assisté à une conférence à l’ambassade du Maroc, à une interview d’artiste dans les locaux de radio France ou encore à un enregistrement d’un disque dans des studios.

> Qu'envisagez-vous après l'Icart ?

Julia : Nous souhaitons toutes les deux continuer nos études. Pour ma part mon but serait d’intégrer le master de coopération artistique international à Paris. Je souhaite aussi continuer à découvrir le monde en effectuant des stages dans des centres culturels au rayonnement international ; je pense notamment à une alliance française à l’étranger pour mon prochain stage.

Louise : Je voudrais continuer à étudier dans le domaine interculturel et pourquoi pas me spécialiser dans le documentaire. Avant cela, je souhaite interrompre mes études durant un an afin de pouvoir voyager.

Propos recueillis par Laurie Chalureau, ICART 2

 

Publié le 17/01/2013

Rencontre avec Alain Moueix et Guillaume Toumanian

LE COLLECTIONNEUR ET L’ARTISTE

École de Médiation Culturelle ICART -  Rencontre avec Alain Moueix et Guillaume Toumanian

Amélie et les relations extérieures au musée de l’Orangerie

École de Médiation Culturelle ICART -  Amélie et les relations extérieures au musée de l’Orangerie

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :